Découvrez dans cet article notre revendeuse Catherine BARNETCHE et son atelier Patine & Boisette, inauguré en juillet 2022 à Uhart-Cize. Elle y propose des prestations de :

-Revalorisation de mobilier

-Vente de mobiliers et d’objets valorisés

-Vente de peintures biosourcées et de produits éco-responsables de la marque Camaëlle

Quel est votre parcours avant d’ouvrir votre atelier ?

“C’est dans le cadre d’une reconversion que j’ai décidé de relooker du mobilier. Avant j’étais cadre de santé en maison de retraite. Je suis bénévole au sein d’une recyclerie depuis 3 ans. C’est cette activité qui a été un des éléments déclencheur de la nécessité de changer de métier.”

Qu’aimez-vous le plus dans votre activité ?

“Dans mon activité, ce que je préfère, c’est la diversité des actions, l’impression que tout est possible dès lors que je reçois un meuble.”

Pourquoi avoir choisi d’utiliser les produits Camaëlle ?

“J’ai découvert les produits Camaëlle en recherchant une formation de relooking de mobiliers. J’étais sensible au fait d’utiliser des produits éco-responsables.

D’une pierre, deux coups, j’ai eu un vrai « coup de coeur » en tombant sur Formaëlle et sa formation sur la valorisation de mobiliers et d’objets (réalisée en mars 2022)”

Avez-vous une couleur préférée de la gamme Camaëlle ?

“Très difficile de dire quelle couleur je préfère, mais j’ai un « gros » penchant » pour les teintes pastels, comme Fleur de lin ou Amande

Quelle est votre technique préférée ?

“Ma technique préférée est la patine à la boisette ! D’où le nom de mon atelier ….😉”

Quelles modes, tendances et couleurs de décoration restera indémodable pour vous ?

“Ce serait plutôt « zen et naturel », style maison de campagne. C’est pour moi, le style indémodable !”

Quel est votre projet préféré et dont vous êtes la plus fière ?

“Ma meilleure réalisation est mon meuble de cuisine art déco de 1928, qui me sert aujourd’hui de vitrine pour les produits Camaëlle. “

Avez-vous des projets futurs concernant votre activité ?

“Mon projet 2024-2025 serait d’agrandir en surface mon local afin de pouvoir proposer des ateliers à 2 ou 3 personnes et non pas à 1 seulement comme actuellement.”

Quel conseil donneriez-vous à une personne qui souhaite se lancer dans le relooking ?

“Le conseil principal que je puisse donner est d’oser « créer » sans s’autocensurer ! “

Merci à Catherine d’avoir répondu à cette interview !

Vous pouvez la retrouver à son atelier situé au 135 Chem. d’Ikuspegi, 64220 Uhart-Cize

Où la suivre sur son site internet ou sur ses réseaux sociaux…